Arémis ASBL TEST

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Arémis ASBL - Hospitalisation à domicile

Arémis se lance dans l’hémodialyse quotidienne à domicile

 

Déjà prestataire de dialyse péritonéale à domicile, nous souhaitons participer à l’évolution des pratiques de dialyse en proposant l‘hémodialyse quotidienne (HDQ) à domicile. Une bourse du Fonds Dr. Daniël De Coninck géré par la Fondation Roi Baudoin permettra à l’infirmier chef adjoint, Maxime, de se former en immersion auprès du CHU Brugmann pour accompagner à domicile les premiers patients fin 2023.

 

l’HDQ, une solution en pleine croissance

L’insuffisance rénale chronique est en hausse de 20 à 30% depuis 30 ans. Plus de 9000 patients ont besoin d’une hémodialyse et plus de 1000 d’une dialyse péritonéale. Des solutions extrahospitalières sont recherchées depuis la réforme de 2016, dans le cadre du refinancement des hôpitaux.

L’HDQ s’est développée ces dernières années grâce à la mise sur le marché d’un nouveau générateur à bas débit de dialysat. Celui-ci est également mis à disposition à domicile par Eurocept. Plus compact et transportable que l’hémodialyse traditionnelle, il offre la possibilité d’une dialyse quotidienne en 2h-2h30 avec de nombreux avantages : réduction de la fatigue, du risque de problèmes cardiovasculaires, meilleure tolérance des séances, portabilité du moniteur (en vacances par exemple), diminution des restrictions hydriques et alimentaires, réduction des déplacements à l’hôpital, etc.

 

Notre rôle à domicile

Les hôpitaux proposent actuellement aux patients stables hémodynamiquement de réaliser leurs séances à domicile en autonomie. Elles nécessitent l’assistance d’un aidant proche et plusieurs semaines de formation à l’hôpital. Cependant, certains patients ne sont pas en mesure de réaliser leur hémodialyse par eux-mêmes ou ne possède pas l’assistance d’un proche. C’est à ce niveau que notre projet est pertinent et innovant.

Puisque le développement de l’HDQ est encore récent, les infirmiers à domicile ne sont pas formés à cette technique. Surtout que l’HDQ demande une formation exigeante, du temps et de l’argent à investir dans cette formation. Cette bourse permettra à Maxime de se former, transmettre ses connaissances et accompagner toute l’équipe dans la pratique.

L’HDQ demande aussi une réorganisation du quotidien professionnel afin d’intégrer ce soin long à ceux des autres patients. Chaque soin a des exigences horaires. Notre équipe infirmière peut compter sur un bureau qui s’occupe des tâches administratives, de l’organisation et de la coordination avec les hôpitaux. Nous possédons ainsi les ressources et l’expertise nécessaire à l’implémentation de ces soins à domicile.

Parallèlement, l’infirmier boursier a commencé en septembre la formation de 150h « soins interdisciplinaires en néphrologie/dialyse » à l’Henallux. Ce bagage théorique et pratique en néphrologie permettra un suivi expert des patients dialysés à domicile.

25/01/2023

hémodialyse à domicile
n/a